Johnny Hallyday et sa passion pour la moto

Publié par Johnny Hallyday Fanclub le

Johnny Hallyday et sa passion pour la moto

Johnny Hallyday et sa passion pour la moto

Ce n’est un secret pour personne, Johnny Hallyday était un grand passionné de moto. En effet, le Taulier a passé sa vie à collectionner les deux roux. On estime qu’il a eu un peu plus de 25 motos différentes dont la moitié étaient des Harley-Davidson. La moto était vraiment une religion pour Johnny Hallyday et représentait parfaitement sa manière de vivre : c'est-à-dire une vie pleine de liberté !  Il adorait les “roads movies” comme Easy rider ou faire des roads trips avec ses amis aux États-Unis notamment sur la mythique route 66 qui est le pèlerinage de tous motards qui se respectent. Cet article est donc dédié à cet amour inconditionnel qui a donné des sensations fortes au Boss !

La première moto de Johnny Hallyday 

Depuis tout petit, Johnny Hallyday rêvait de devenir un grand pilote adulé de tous. Il était fasciné par les mobylettes et les motocyclettes (appelé dans le langage courant des motos), comme tous les jeunes de son âge à cette époque. Le chanteur est tombé sous le charme d’une Paloma Super Flash, un modèle de retro mobile dont le chanteur a même fait la publicité en 1963 en usant de statut d’idole des jeunes.

 Publicité pour la Paloma Super Flash avec Johnny Hallyday en 1963

En 1965, alors âgé de 21 ans, Johnny Hallyday va s’acheter sa première Harley-Davidson lors de son service militaire en Allemagne. Il s’agit d’un modèle Electra Glide 1200 pour imiter son idole Elvis Presley. Johnny Hallyday se lie d’amitié avec René Dindin qui est à la tête d’une bande de motards uniquement en Harley-Davidson qui était très mal vu car considéré comme des voyous. À cette époque, les virées en bande sont réprimées par la police qui ne tolère pas ce genre de réunion qui pourrait nuire à l’ordre public. Alors pour éviter de se faire arrêter tout le temps, ils montent le Harley-Davidson Club de France. René Dindin s’occupe avec minutie de la Harley de Johnny qui s’en sert notamment pendant ses permissions pour se promener avec sa femme de l’époque : Sylvie Vartant.

 Johnny et sa première moto : Harley Electra Glide 1200

     Johnny et sa première moto : La Harley-Davidson Electra Glide 1200

Johnny Hallyday : Son amour pour les Harley-Davidson

 Parmi tous les constructeurs de motos, il y en a un qui va conquérir le cœur de Johnny Hallyday. Il s’agit de l’américain Harley-Davidson, basé à Milwaukee aux États-Unis. Fondé en 1903,  Harley-Davidson est le premier constructeur au monde de grosses cylindrées. Ce constructeur s’est vite imposé comme un leader chez les motards. Les Harley-Davidson sont connues pour être extravagantes et onéreuses, sauf pour une star de rock’n’roll comme Johnny Hallyday.

Voici quelques photos pour illustrer son amour envers les Harley-Davidson !

Johnny Hallyday et sa Harley Davidson Electra Glide 1200 en 1971

Même si le Taulier a possédé des motos anglaises comme des Norton et des Triumph ou des japonaises, “Le grand” comme l’appelaient ses copains de régiment, ne se sent véritablement à l’aise que sur les Harley-Davidson, conçue pour rouler longtemps et confortablement. Johnny apprécie particulièrement la puissance du moteur qui pousse la machine dès le plus bas régime. C’est donc cette moto qu’il emmène à Londres pour enregistrer son 14ème album studio "Flagrant Délit" et avec laquelle il pose pour cette séance photo en 1971.

  Johnny Hallyday sur sa Harley-Davidson XLCR 1000 en 1977

 Cette photographie date de 1977. On peut voir que Johnny Hallyday s’est acheté cette Harley Davidson XLCR 1000, un modèle de Harley à la fois moderne et sportif. Cette américaine disposait d’une bulle saute-vent autour du phare et d’une petite selle pour lui donner un look de Café Racer. Ce modèle à double frein à disque avant et jantes à bâton était censé concurrencer les motos japonaises. Malheureusement, malgré l’aide de Johnny pour promouvoir ce modèle, le succès n'était pas au rendez-vous. En effet, la position de conduite trop sportive n’a pas été apprécié par les amateurs de Harley-Davidson, car ce modèle était bien trop différent des Harley classiques. Malgré cela, aujourd'hui ce modèle est devenu une pièce de collection recherchée.

Johnny Hallyday sur sa Harley-Davidson Softail Springer en 1990

Cette photographie a une saveur particulière car on peut voir Johnny Hallyday sur ce qui est vraisemblablement sa moto préférée parmi sa collection. Cette Harley-Davidson Softail Springer qu’il a acheté à Paris, apparait dans son single “Possible à moto”. Johnny Hallyday adorait l’exubérance de sa fourche chromée à parallélogramme, c’est à dire que les ressorts de suspension sont placés très haut, juste sous le guidon. Une disposition qui apporte un confort et un look inouï.

Ainsi on dénombre une dizaine de Harley Davidson dans la collection personnelle de Johnny Hallyday. 

Voici les principales :

               Electra Glide 1200                                     V Rod Night Rod

                                          

                  Wild Glide 85                                        Heritage Softail 1340

                                          

      Heritage Softail 1340 Laura Eye                   Street Bob Noir Mat

                                         

         Heritage Softail Black                                          XLCR 1000

                                              

           Shovelhead Fonte                                       1200 Electra Glide Custom

                                                                                                               

                  Softail Springer                                                   Trike

                                     

Les autres marques dans la collection de Johnny 

On l’a vu précédemment, Johnny Hallyday est un fan de la première heure des Harley-Davidson ! Mais bien que cet amour occupe une grande place dans la vie de l’artiste, Johnny affectionne d’autres marques de motos

Voici quelques photos pour illustrer son amour envers d’autres marques de motos.

 

 Johnny Hallyday sur sa Kawazaki 900 z1 en 1974

En 1974, Johny réalise un de ses rêves : rouler dans la vallée de la mort aux États-Unis. Et plutôt que de rouler en Harley, il se la joue moderne et emprunte une Kawazaki 900 Z1. Devenu porte-drapeau de la marque en France, il est invité au Mans pour le Bol D’Or en septembre de la même année pour soutenir l’équipe officielle. Avant le départ, il effectue un tour d’honneur au guidon d’une Kawa carénée jaune à bandes rouges et bleues du concessionnaire King’ Motorcycle et spécialement préparée pour le chanteur. Ce qui lui vaut une longue ovation du public.

Johnny Hallyday sur le tournage du clip “le survivant” accompagné de sa kawa z 1000 en 1982

Finalement, Johnny revient à ses amours japonaises pour le tournage du clip “le Survivant”. Déguisé en Mad Max tout en cuir clouté, il chevauche une Kawa Z 1000 mais se blesse à la hanche en dérapant pendant l’une des nombreuses prises de vue. Pas rancunier, le rocker se fait confectionner un modèle 900 Ninja entièrement chromé pour son entrée en scène au palais de Sports avec échappement libre et lance-flammes. Avec 115 chevaux de série, cette sportive culte de la marque est restée longtemps une des plus rapides du marché. 

Ainsi on dénombre une dizaine de motos autres que des Harley-Davidson dans la collection personnelle de Johnny Hallyday.

Voici les principales :

               Kawazaki Z 1000                                           Kawazaki Z 900

                

               Kawazaki Z 1300                                      Kawazaki 1500 Sumo

                                                

              Yamaha 500 XT                                              Kawazaki 900 Z1

                                                  

            Norton Atlas 750                                              Ducati 996 SPS

                                                         

  Strike Moteur Volkswagen                          Triumph Thunderbird Mecatwin           

                   

   Triumph Bonneville T 120                                          Honda CB 750

                                                                              

                                       66 US en Indian Vintage Chief 

                                    

       

Les motos dans la carrière musicale de Johnny Hallyday

Par ailleurs, Johnny avait évoqué sa passion pour la moto à travers sa carrière musicale. Il y a notamment son album intitulé « Cadillac », sorti en 1989 qui comporte des titres dédiés spécialement pour ses motos, comme « Possible en moto »« Rien à jeter » ou encore « L’étoile solitaire ». Ses motos l’accompagnaient partout, même sur scène. Lors d’un concert qu’il a donné au Palais Omnisport de Paris-Bercy, en 1992, il est monté sur scène avec une Harley-Davidson héritage Softail, illustrée par une peinture flaming flamboyante !

Concert de Johnny Hallyday au Palais Omnisport de Paris-Bercy en 1992

La dernière moto de Johnny 

Quelque temps avant sa mort, Johnny Hallyday a effectué un dernier road trip  sur sa moto en 2016. Il a parcouru les États-Unis avec ses amis, incluant son auteur-compositeur Pierre Billon. À cette dernière virée, le Taulier a roulé sur son célèbre 66 US en INDIAN Vintage Chief, une de ses dernières motos de collection. On peut admirer ce dernier road trip avec le film réalisé par François Goetghebeur présent dans le coffret “Son rêve américain” sorti le 23 octobre 2020.

 

Dernier road trip de Johnny Hallyday en 2016

Le livre de Jean Basselin sur ce sujet

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, l’équipe du johnny-hallyday-fanclub vous conseille de vous procurer le livre de Jean Basselin “ Johnny Hallyday mes motos et voitures d’exception”. Cet ouvrage ​réuni de façon exceptionnelle l'ensemble du garage de Johnny Hallyday d'hier et d'aujourd'hui .

Tous les modèles sont présentés avec des commentaires sur leurs caractéristiques dynamiques et statiques accompagnées d'une fiche technique exhaustive. La collaboration de Jean Basselin, pilote et surtout ami proche de Johnny depuis tant de décennies, a permis de remonter le temps et de compiler tous ces engins qui constituent le "garage de Johnny Hallyday".

 

 Publié en 2017

← Article précédent Article suivant →