Les voitures de Johnny Hallyday

Publié par Johnny Hallyday Fanclub le

Les voitures de Johnny Hallyday

C'est une certitude pour tout le monde, Johnny Hallyday était un véritable passionné de moto. Avec une vingtaine dans son garage, le Taulier est devenu une icône de la communauté des motards. Bien que les deux roues occupaient une grande place dans son cœur, Johnny avait une passion également pour les automobiles ! Depuis tout jeune, Johnny a un goût prononcé pour les belles mécaniques. Au cours de sa vie, Johnny Hallyday a possédé une vingtaine de voitures. Dans cet article, découvrez ses différents véhicules avec pour certains des anecdotes incroyables ! Nous avons classé les véhicules selon leur origine géographique. Ainsi vous pourrez voir quelles automobiles ont données des sensations fortes à notre chère Johnny.

Les voitures anglaises de Johnny Hallyday

Triumph TR 3

Lorsque l’on parle des automobiles que Johnny Hallyday a possédées au cours de sa vie, la Triumph TR 3 vient à l’esprit des fans invétérés du Boss car il s’agit de sa première voiture. En effet, à peine âgé de 18 ans et ne possédant pas encore le permis, Johnny reçoit cette voiture d’exception de la part de son manager Johnny Stark en 1961. Cette anglaise de 95 chevaux passe de 0 à 100 km/h en 10 secondes car elle ne faisait que 900 kg. Malheureusement, après l’obtention de son permis, Johnny Hallyday a eu un accident. Le rockeur n’a pas hésité à se procurer une seconde fois ce modèle juste après cet accident !

Jaguar Type E

Après sa première expérience avec la Triumph TR 3, Johnny se procure une Jaguar ! En 1962, le Taulier roule avec une magnifique Jaguar Type E en mode cabriolet. Cette voiture plutôt légère, possède un moteur de 6 cylindres et 265 chevaux. Elle peut aller de 0 à 100 km/h en 7 secondes ! Ses performances et sa tenue de route exceptionnelle en font une des sportives les plus appréciées de son époque. Le destin de cette voiture est similaire à la précédente. En effet, Johnny a eu un accident avec la Jaguar Type E quelques temps après son acquisition. Bien que cette voiture était largement réparable après l’accident, Johnny Hallyday a la particularité de rarement réparer ses voitures accidentées. En général, après un accident, il change de voiture directement.

Aston Martin DB6

En 1966, après une période où Johnny conduit surtout des voitures italiennes, il s'achète l'Aston Martin DB6. Ce bijou incarne parfaitement le luxe et le sport façon britannique ! Cette voiture tout droit sortie d’un film de James Bond possède un moteur 6 cylindres et 286 chevaux. Ainsi, elle peut passer de 0 à 100 km/h en 6,4 secondes. En plus de son élégance et de sa puissance, cette automobile est renommée pour son confort haut de gamme. À cette époque, Sylvie Vartan était enceinte de David. Elle va apprécier fortement le confort des vastes sièges en cuir beige.

Panther De Ville

 
En 1975, Johnny Hallyday se procure un véhicule anglais rarissime. La Panther De Ville est une petite réplique de la Bugatti Royale et faisait partie des voitures les plus longues de l'époque, en grande partie à cause de son très long capot sous lequel se cachait un V12 obtenu grâce à la réunion de deux 6 cylindres de Jaguar. Cette voiture possède 265 chevaux et va de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes. Pour faire plaisir à Sylvie Vartan, Johnny Hallyday demande que les sièges soient recouverts de cuir et de vison.

Rolls Royce Phantom 5

En 1968, Johnny Hallyday fait l’acquisition d’une Rolls Royce Phantom 5 , le modèle haut de gamme de cette époque. Cette voiture a un moteur de 8 cylindres en V et une boîte de vitesses automatique avec 4 vitesses. Pour l'anecdote, la reine d'Angleterre et John Lennon roulent dans ce modèle. En ce qui concerne la Rolls Royce Phantom 5 de John Lennon, la peinture est avec des motifs psychédéliques tandis que Johnny préfère la classe et la sobriété avec une peinture noire et un toit gris métal. L’intérieur couleur crème donne une esthétique irréprochable à cette automobile !

Rolls Royce Silver Shadow

Lors de l’année 1972, le Taulier succomba aux charmes de cette Rolls Royce Silver Shadow. Ce modèle va révolutionner la marque car on y trouve son lot de nouveautés. En effet, on trouve sur cette merveille des freins à disques, un châssis monocoque et un gabarit fortement réduit par rapport à ses prédécesseurs avec une longueur de 5,17 mètres. Pour la petite histoire, Johnny a cassé les plaquettes de frein de cette Rolls Royce en freinant comme un bourrin à plusieurs reprises alors que les Rolls Royce ne supportent pas les freinages brusques à la longue. Il a acquis cette habitude avec les Ferrari qui elles ont des freins de compétition ! 

Rolls Royce Drophead

Voici la dernière Rolls Royce de Johnny Hallyday : la Rolls Royce Drophead ! Cette voiture bicolore possède un moteur V12 de 6,75 L. Avec ses 460 chevaux, cette automobile de 2,6 tonnes peut aller jusqu'à 240 km/h. À la fois luxueuse et confortable, la Rolls Royce Drophead rentre dans la catégorie des ultra-luxueuses.

 

Les voitures Allemande de Johnny Hallyday

  Porsche 356 B

En 1964, alors que Johnny Hallyday effectue encore son service militaire à Offenburg en Allemagne, il lui faut un véhicule pour se déplacer. Comme Johnny se trouve en Allemagne, son choix se porte sur une voiture charismatique de ce pays : la Porsche 356 B. C’est le tout premier modèle d’automobile de la marque Porsche. Ferdinand Porsche a conçu ce modèle sur la base de la mythique Coccinelle.  Cette voiture va permettre à Johnny Hallyday de retrouver Sylvie Vartan lors des permissions de sortie le week-end. Ainsi, de nombreuses vedettes se sont procuré cette voiture d’exception dont l’acteur James Dean, une des idoles de Johnny.

Porsche 3L Turbo

À la fin des années 70, le Taulier va s'acheter une Porsche 3L Turbo. Cette automobile est caractérisée par sa puissance. En effet, avec un moteur 6 cylindres à plat et 260 chevaux, la Porsche 3L Turbo peut aller de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes. Johnny Hallyday veut le meilleure modèle du marché et décide de la faire préparer dans le garage des frères Alméras qui ont une réputation sur leur qualification et leur sérieux pour préparer des véhicules de la marque Porsche.

Mercedes 450 SEL 6,9

C’est en 1978 que Johnny Hallyday ajoute à sa collection la Mercedes 450 SEL 6.9. Cette voiture est ce qui se fait de mieux à cette époque en matière de berline automobile. Avec ses suspensions oléopneumatiques et un moteur V8 de 7 litres cylindrées, elle peut aller jusqu'à 230 km/h sans problème ! Pour l’anecdote, Claude François possédait la même automobile.

Mercedes 560 SEC AMG 6

En 1989, Johnny Hallyday a acheté cette voiture hors du commun ! Cette automatique en a sous le capot, avec 385 chevaux et un moteur V8 puissant, elle peut monter jusqu'à 270 km/h.

Mercedes GT AMG

Et enfin pour clore cette partie sur les véhicules allemands de Johnny Hallyday, voici la dernière qu’il a acquise. Après une vingtaine d'années sans voiture allemande, Johnny va acheter cette magnifique Mercedes GT AMG en 2017. Préparé soigneusement par AMG, ce bolide surpuissant peut atteindre 318 km/h, autant dire qu’il faut bien attacher sa ceinture.

 

Les voitures italiennes de Johnny Hallyday

Iso Grifo A3L

Johnny Hallyday étant un amateur de voiture rare, il ne déroge pas à la règle en achetant cette Iso Grifo A3L en 1965. Cette automobile d’exception est conçue par l’ingénieur italien Giotto Bizzarrini (le concepteur du moteur de la Lamborghini 3500 GTV) et Giorgetto Giugiaro l’un des designers de Bertone. La Grifo est un véhicule plus adapté aux pistes qu’aux routes. C'était une des rares voitures de l’époque à pouvoir aller jusqu'à 300 km/h. Malheureusement pour ce bijou italien, Johnny va la pulvériser au bout d’une semaine seulement !

De Tomaso Pantera

En 1972, le Taulier craque pour cette De Tomaso Pantera. La belle italienne est dotée d’un moteur V8 et peut aller de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes ! C’est au volant de ce véhicule que Johnny descend au festival de Cannes. Après plusieurs jours de fête d'affilée, lors d’une soirée un peu trop arrosée, Johnny va pulvériser cette voiture. Cela commence à devenir une habitude pour le rockeur.

Lamborghini  Miura P400

Le 1 juin 1967, Johnny reçoit le premier exemplaire de cette Lamborghini Miura P400 en France. Doté d’un moteur V12 et pouvant aller jusqu'à 300 km/h, Johnny fait rajouter également 2 gros phares pour pouvoir rouler sereinement en pleine nuit. En effet, cette automobile est destinée à l ‘accompagné durant sa tournée cette année-là. Malheureusement, comme beaucoup de ses voitures, elle va connaître un destin tragique. En effet, le 27 août 1967, après un concert à Saint-Tropez, il décide de prendre la route de nuit vers sa prochaine destination : Tarbes.  Il est accompagné de Jean-Marie Périer,  son ami et photographe. Dès l’aube, ils arrivent dans les Pyrénées mais Johnny était complètement fatigué de sa tournée qui s'enchaîne depuis plusieurs mois. Sur un moment de flottement, il s’endort pendant quelques secondes et perd le contrôle de sa Lamborghini à 180 km/h et sort de la route pour finir sa course sur un arbre qui se coupe en deux. Par chance les deux passagers s’en sortent indemnes. Johnny avouera plus tard qu’il a une bonne étoile en général.

Lamborghini Aventador SV Roadster

Une cinquantaine d'années après son aventure éphémère avant sa Lamborghini Miura P400, Johnny Hallyday décide de se procurer une nouvelle Lamborghini en 2017. Le Taulier va prendre ce qui se fait de mieux chez le concessionnaire avec cette sublime Lamborghini Aventador SV Roadster. Cette voiture est une machine de guerre : robotisée à 7 vitesses, moteur V12, 750 chevaux, 625 kg à vide, 350 km/h et enfin elle peut passer de 0 à 100 km/h en 3 secondes. Que dire face à de tels atouts !

Ferrari 250 GT Pininfarina

En 1963, Johnny Hallyday fait l’acquisition de cette magnifique Ferrari 250 GT Pininfarina. Ce cabriolet doté d’un moteur V12 peut aller jusqu'à 240 km/h avec ses 325 chevaux. Ce modèle rare est fabriqué seulement à 232 exemplaires ! C’est une voiture d’exception destinée aux gens les plus fortunés de l’époque. D’autres célébrités comme Alain Delon ou Roger Vadim avaient également ce modèle.

Ferrari 275 GTB 2 Short Nose

Dans les années 60, Johnny continue sa période Ferrari et se procure la Ferrari 275 GTB 2 Short Nose. Toujours avec un moteur V12 mais cette fois-ci avec 280 chevaux, cette Ferrari a ses portes, son capot et son couvercle de coffre en aluminium.

Ferrari Testa Rossa 512

Une fois de plus le Taulier fait l’acquisition d’une nouvelle Ferrari avec la Testa Rossa 512. Ce véhicule est l’avant-dernier produit par Enzo Ferrari avant son décès. La Ferrari Testa Rossa 512 est dessinée par Pininfarina et réalisé dans les ateliers de Scaglietti. Johnny Hallyday va être immédiatement sous le charme de ce modèle qui va lui rappeler ses premières Ferrari pendant sa jeunesse. Elle peut aller jusqu'à 310 km/h et va de 0 à 100 km/h en 5 secondes.

Ferrari 630 Modena

C’est en 2005 que Johnny Hallyday investit dans sa dernière Ferrari : la 630 Modena. Avec un moteur V8 et 400 chevaux sous le capot, cette sublime voiture peut aller de 0 à 100 km/h en 4,8 secondes. Vous l’avez compris Johnny et la vitesse, c’est une grande histoire d’amour.

 

Les autres constructeurs européen de sa collection

Gillet Vertigo

Voici une des voitures les plus extravagantes de Johnny Hallyday : la Gillet Vertigo. Cette automobile hors du commun est fabriqué en Belgique et motorisée par un Ford Coswoth 2 litres turbo. La Gillet Vertigo est un véritable dragster qui va de 0 à 100 km/h en 3 secondes ! C’est lors de son show à Bercy que Philippe Steff (un ancien pilote formule 1) va lui livrer cette voiture avec cette audacieuse peinture flaming.

Mobil Home Assomption

En 1972, lors de sa tournée Johnny Circus qui dure de juin à septembre, Johnny Hallyday veut renouer avec les traditions. En effet, Johnny s’est fait confectionner par le carrossier français Assomption un mobil home sur mesure. Les fabrications de Assomption étaient destinées pour les forains et les gens du cirque la plupart du temps. On retrouve dans ce Mobil Home Assomption : un immense canapé, la climatisation, la télé et une grande chambre ronde qui occupait tout l'arrière de cette immense caravane.

 

Les voitures américaines de Johnny Hallyday

Cobra 427 ERA

En 2016, Johnny fait l’acquisition d’une Cobra 427 ERA. Un moteur V8, 4 vitesses et 416 chevaux, pas de doute ce modèle est devenu un classique pour les amateurs de voiture de collection. Pour l’anecdote, Johnny a eu envie de s'acheter cette voiture en voyant la Ford Cobra à moteur 3,5 L de son ami Florent Pagny.

Cadillac Cabriolet Eldorado 53 Serie 62

Un jour, alors qu’il se baladait sur Sunset Boulevard à Los Angeles, Johnny Hallyday aperçoit une Cadillac cabriolet noire des années 50 chez un vendeur de voitures vintage. C’était la même que son idole de toujours Elvis Presley !  Malheureusement, cette voiture était vétuste en raison de son âge : pas de direction assistée, un système de freinage aléatoire, pas de climatisation, etc. De ce fait, le Taulier a envoyé sa voiture dans le garage de Boyd Coddington pour la restaurer de A à Z et en faire ainsi une voiture moderne digne de ce nom ! Après toutes les modifications la voiture était méconnaissable : un nouveau moteur big block Chevrolet, trains roulants, freins de corvette de l’année, climatisation performante, intérieur somptueux en cuir blanc, des jantes chromes de 23 pouces de diamètre et une peinture flaming bleu . Enfin, dernier petit détail, tout comme son Hot Rod, Johnny va broder ses initiales sur les sièges.

Hummer 6,5L

Après un des ses nombreux voyages aux États-Unis, Johnny décide de rapatrier cet Hummer 6,5L en France. Ce véhicule descendant de la lignée des Hummer militaires est connu pour sa robustesse. Ce modèle est doté d'un châssis long, un pare-buffle et treuil à l’avant et un moteur diesel de 6,2 litres de cylindrée. Inutile de vous dire que lorsque Johnny roulait dans la capitale avec ce véhicule, tous les regards étaient braqués sur lui ! Johnny est un avant-gardiste comme toujours, c’est le premier à posséder ce véhicule en France.

Hot Rod

Lorsqu’il s’installe à Los Angeles en Californie, Johnny Hallyday va réaliser un de ses rêves : avoir un Hot Rod ! On définit les Hot Rod comme des automobiles restaurées, préparées avec un style tuning vintage. Les Hot Rod sont généralement fabriqués avec les premières voitures américaines des années 1920 aux années 1950. Il va voir Boyd Coddington qui est l’homme le plus qualifié de Californie pour la confection de Hot Rod. Johnny va choisir sa couleur préférée, le bleu métallisé pour son véhicule. L’intérieur sera blanc avec ses initiales brodées sur les sièges. La réalisation de ce véhicule est un travail minutieux et va prendre 6 mois. Pour l'anecdote, la carte grise de cet engin date de 1932 ! Ainsi cette voiture est automatique, possède un moteur V8 et une puissance de 550 chevaux. Une fois de plus le Taulier prend place dans une voiture unique en son genre !

Ford GT

En 2007, il craque pour cette Ford GT, une version néo rétro de la mythique Ford GT. Cette voiture incarne la puissance à l’américaine, avec 550 chevaux, elle va de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes ! David Hallyday va lui aussi se procurer une Ford GT comme son père.

Buick Cabriolet Invicta 225

C’est en 1962 que Johnny Hallyday succombe aux charmes de cette Buick Cabriolet Invicta 225. Cette voiture possède très clairement l’esprit américain !  Ce cabriolet a un moteur V8 “Wildcat 445” de 401 pouces cubes qui propulse l’idole des jeunes aux 4 coins de la France.

Buick Riviera 225

En 1965, Johnny se fait plaisir en achetant une nouvelle Buick, sa marque américaine préférée ! Ainsi, voici la Buick Riviera 225 qui devient son nouveau joujou. Avec sa couleur très élégante, un moteur V8 et 325 chevaux, cette voiture est un must de l’époque. Selon une histoire vraisemblablement réelle, après une soirée bien arrosée au Bistrot Romain, Johnny sort sa Buick Riviera 225 qui était garée dans le parking de l’Olympia. Malheureusement, il aurait oublié de tourner dans le boulevard Haussmann et finit sa course dans une des vitrines des galeries Lafayette ! En plus de faire partie de cette histoire incroyable mais vrai la Buick Riviera 225 a été le théâtre d’un des plus beaux jours du Taulier. En effet, c’est dans cette automobile que Johnny Hallyday emmènera Sylvie Vartan à l’église de Loconville dans l’Oise pour célébrer leur mariage le 12 avril 1965.

 

Le livre de Jean Basselin sur ce sujet

Si vous souhaitez approfondir ce sujet, l’équipe du johnny-hallyday-fanclub vous conseille de vous procurer le livre de Jean Basselin “ Johnny Hallyday mes motos et voitures d’exception”. Cet ouvrage ​réuni de façon exceptionnelle l'ensemble du garage de Johnny Hallyday d'hier et d'aujourd'hui.

Tous les modèles sont présentés avec des commentaires sur leurs caractéristiques dynamiques et statiques accompagnées d'une fiche technique exhaustive. La collaboration de Jean Basselin, pilote et surtout ami proche de Johnny depuis tant de décennies, a permis de remonter le temps et de compiler tous ces engins qui constituent le "garage de Johnny Hallyday".

 


      Publié en 2017

← Article précédent Article suivant →